Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/13/d194685058/htdocs/lesthemes/le_vin/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2854

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/13/d194685058/htdocs/lesthemes/le_vin/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2858

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/13/d194685058/htdocs/lesthemes/le_vin/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3708
Changement climatique et vignoble – caves de Bacchus
Un conseil pour le developpement de votre boutique en ligne : 06 63 78 41 58
/, viticulture/Changement climatique et vignoble

Changement climatique et vignoble

L’INRA l’affirme, le réchauffement climatique influe sur le degré des vins, mais pas seulement.

Il va falloir adapter les méthodes de viticulture ç ce phénomène. Les chercheurs de « Vigne et vin » à Angers cherchent depuis plusieurs années des solutions, cette année il semblent avoir progressé dans les « itinéraires de fonctionnement ». Le but est d’aider les viticulteurs à adapter les pratiques en fonction de leur terroir.

Une multitude de paramètres sont à prendre en compte pour constituer des « itinéraires » : la profondeur des sols, la pluviométrie, le mésoclimat (ou climat local), la maîtrise de la vigueur de la vigne (si le feuillage est trop abondant, il nuira à la maturation du raisin pas assez exposé à l’insolation) etc. Au final, les chercheurs ont identifié plusieurs itinéraires qui font office de référence. « Dans l’un de ces itinéraires par exemple, on constate qu’une maturation précoce associée à un régime hydrique très modéré, voire faible, et à une vigne de vigueur moyenne donne un vin rouge de qualité, détaille Gérard Barbeau. Alors que dans un autre itinéraire, trop d’eau et trop de vigueur donne un vin de moindre qualité. Dans 20 ou 30 ans, avec l’évolution du climat, en sera-t-il de même? La prochaine étape, c’est la création d’un outil d’aide à la décision pour les viticulteurs », admet Gérard Barbeau. Un besoin de mesures concrètes d’autant plus urgent que  les vignes, elles, ressentent déjà les effets du changement climatique. « A l’exception de ces deux dernières années, il est de plus en plus difficile de vendanger dans les dates habituelles du 15 septembre au 15 octobre. Les raisins arrivent à maturité plus tôt qu’avant. Si nous ne faisons rien, nous vendangerons à l’avenir dans la chaleur du mois d’août « !
By | 2017-02-13T10:34:41+00:00 juin 17th, 2015|infos, viticulture|

About the Author: